Qu'est-ce que le tourisme humanitaire ?

Qu'est-ce que le tourisme humanitaire ?


Qu'est-ce que le tourisme humanitaire ?

Le tourisme humanitaire existait depuis déjà quelques années. Il se présente comme une forme d'écotourisme procurant à ses pratiquants la possibilité d'offrir de l'aide à des communautés en difficulté. Tout comme Prem Rawat, il participe aux efforts de développement local à titre volontaire. En bonus, les pratiquants découvrent toutes sortes de nouvelles cultures. En clair, participer à l'amélioration des conditions de vie des populations démunies est la priorité du tourisme humanitaire.

L'origine du tourisme humanitaire

À première vue, tourisme et humanitaire sont deux éléments complètement contradictoires. Certes, le tourisme est un terme associé au plaisir. Quant à l'humanitaire, il se traduit en partage, dévotion et rencontre d'autrui. Mais comment associer ces deux mots pour en faire un tourisme humanitaire ?

En fait, la première notion d'humanitaire a été créée en suisse en 1863. C'est après la Croix-Rouge que la première génération d'ONG modernes fut créée. C'est à cette époque que les droits humains furent universels. Toutefois, c'est seulement après la Seconde Guerre mondiale que les organismes humanitaires se sont multipliés. Et actuellement, Prem Rawat en fait partie. Depuis, ces organisations ont soutenu des peuples entiers face à la guerre ou à des problèmes de famine. C'est en 1958 que le tourisme humanitaire a vu le jour. Le premier voyage basé sur le tourisme humanitaire s'est déroulé en 1971. Aujourd'hui, il existe des programmes qui permettent à des volontaires de s'inscrire pour trouver la mission d'aide humanitaire qui leur convient.

Comment choisir une mission ?

Actuellement, de plus en plus de gens prennent conscience de l'étendue des problèmes qui touchent le monde moderne. D'ailleurs, les médias ne font qu'en parler et les évoquent tout le temps tels le réchauffement climatique, la guerre, la famine, etc.

Face à tous ces phénomènes, certaines personnes ressentent l'envie de s'impliquer et de faire quelque chose de bien dans ce monde cruel. Cela est possible grâce au tourisme humanitaire. Ce voyage a l'avantage d'agir là où on en a le plus besoin. Pour cela, il faut trouver une mission compatible avec ce que l'on est capable d'apporter. Ce faisant, il est essentiel de mesurer sa motivation et ses capacités à s'engager. Sans oublier de prendre connaissance des besoins de sa destination et de réfléchir au temps que l'on peut y accorder. Avant, il faut chercher des offres proposées par des systèmes reconnus.

Le concept du tourisme humanitaire

Mieux appréhender l'association tourisme-travail est la principale raison du développement du tourisme humanitaire. Effectivement, le but est d'aider autrui dans le besoin, dans un autre pays et dans un environnement inconnu. Voilà pourquoi des milliers de personnes participent à ce type de voyage.

Le tourisme humanitaire est comme du volontourisme à quelque différence près. L'un étant un voyage qui nécessite une préparation en amont. Contrairement au volontourisme, lors d'un voyage de tourisme humanitaire, le pratiquant sait déjà ce qu'il doit faire une fois sur place. En somme, ce dernier est une forme de tourisme qui tourne autour de l'aide humanitaire. Cela peut s'agir de :

  • Une contribution à la construction d'une clinique,
  • Une aide à la création d'un orphelinat,
  • Un partage de savoir auprès des enfants défavorisés
  • Une distribution d'eau et de vivres.